Une semaine dans le Jura avec toute la famille !

Une semaine dans le Jura avec toute la famille !

22 novembre 2017 0 Par Clarisse

Le Jura c’est la nature qui s’offre à vous et tous les mets qui en découlent. Région assez peu touristique hors saison, qui permet de prendre un bon bol d’air frais, de manger des produits locaux comme on les aime et de flâner dans les villages de montagne.

Vous découvrirez dans cet article ce que nous avons fait durant cette semaine d’avril en famille mais aussi ce qu’il est possible de faire, comme se rendre à Genève ou profiter de la station des Rousses.

Le départ.

Nous cherchions une destination nature où toute la famille pourrait y trouver son compte. Chiens compris ! Car nous aimons les emmener avec nous dès que possible.

Le Jura possédait toutes ces qualités. Région sportive mais aussi calme, en plein air mais aussi en intérieur, à pied ou véhiculé, à boire et à manger, et enfin pour tout âge.

Alors il n’y avait plus qu’à programmer ce que nous souhaitions faire. Et voici ce que nous avons choisi.


Jour 1 : randonnée du Pic de l’Aigle au Belvédère des 4 lacs.

16/04/2017

C’est une randonnée à vous couper le souffle ! Je m’explique !

Tout d’abord, les paysages. Les couleurs et formes sont à cette période vives (avec du soleil surtout !) et assez irréalistes. Les arbres ont des teintes violettes, vertes ou grises et nous proposent des dessins dignes de l’imagination d’un enfant, les lacs forment un dégradé du bleu presque turquoise au blond tout en reflétant la forêt se trouvant sur ses bordures et les montagnes sont encore traversées d’un brouillard fumant dansant avec le vent.

Ensuite, votre souffle. Nous sommes partis du bas du Pic de l’Aigle, autant vous dire que ça monte d’un coût. Le dénivelé n’est pas très important (90 mètres) mais assez violent et rapide ! Une fois arrivé en haut, un super panorama s’offre à vous ! Continuez jusqu’au Belvédère des 4 lacs pour encore plus de sensations.

Pour vivre cette randonnée en photos, rendez-vous sur l’article Randonnées en famille dans le Jura.

DSC05996bis


Jour 2 : Restaurant dans une ferme auberge et promenade autour du lac de Chalain.

17/04/2017

En ce jour, une grande partie de la famille était rassemblée. Nous avons donc souhaité fêter ça au restaurant, mais avec quelque chose d’authentique que nous n’avions jamais fait et à un prix abordable. C’est alors que les recherches internet aboutissent sur une ferme auberge proposant de la viande d’Aurochs. Nous avons donc réservé une grande tablée, commandé des boissons du Jura (vin et bières) et dégusté notre plat.

A la suite de ce repas copieux, il fallait éliminer un peu pour se sentir plus léger ! Direction le lac de Chalain qui nous offrit une promenade reposante tout en douceur où nos amis à 4 pattes pouvaient se défouler à leur guise ! Le restaurant, c’est un peu ennuyant pour eux il faut dire !

Pour en savoir plus sur cette journée, rendez-vous sur les articles La gastronomie jurassienne en famille et Randonnées en famille dans le Jura.

DSC06125bis


Jour 3 : Cave d’affinage de Comté Juraflore au Fort des Rousses.

18/04/2017

C’était une journée en intérieur dans le Fort des Rousses, connu aussi pour abriter les caves d’affinage de Comté Juraflore. Visite culturelle mais aussi gustative. Car après deux petites heures avec une guide nous expliquant l’histoire du Comté et du fromage, après un petit film autour de la famille propriétaire et de la production de Comté dans ses caves, après des odeurs dans tous les sens ayant éveillé nos papilles, nous avons pu passer à la dégustation ! Et quel régal !

C’est une visite qui se fait parfaitement en famille. Elle est relativement courte et surtout peu statique, ce qui permet aux enfants de rester concentré autour du discours de la guide.

Pour vous donner l’eau à la bouche, rendez-vous sur l’article La gastronomie jurassienne en famille.

DSC06205bis.jpg


Jour 4 : Les cascades, du Hérisson.

19/04/2017

Une journée ensoleillée et pleine de fraîcheur nous attendait. Direction les cascades du Hérisson, randonnée familiale qui se pratique facilement à tout âge (attention quand même aux nombreuses marches pour la cascade de l’Éventail, au sud).

Le paysage était féerique et fantastique à la fois. Plein de verdure, de végétation luxuriante, d’eau ruisselante avec le chant des oiseaux et des cascades travaillant sans arrêt.

Cependant, le mois d’avril n’est pas le plus spectaculaire pour observer ces cascades. Découvrez pourquoi :

DSC06266bis

Ci-dessus, une photo prise lors de notre séjour en avril 2017.

Ci-dessous, une photo prise en mai 2013, où l’on peut voir que le débit commence à arriver ! La différence est assez impressionnante !

Pour en apprendre plus, rendez-vous sur l’article Randonnées en famille dans le Jura.

IMG_0830


Jour 5 : de Baume-les-Messieurs à Arbois en passant par Pupillin.

20/04/2017

Citadins, citadines, nous voilà ! Bon, dans les villages, ce n’est pas tellement un flux citadin que l’on retrouve mais plutôt le calme et le charme des habitations de montagne.

Nous avons commencé cette journée par l’un des Plus Beaux Villages de France : Baume-les-Messieurs. Une abbaye surplombant le village comme pièce maîtresse et les montagnes aux alentours comme seul champ de vision. Magnifique ! On se serait cru comme protégé de la nature, dans un cocon fabriqué par l’être humain. Ce qui devait d’ailleurs être le cas à l’époque où tout se construisit !

Puis Pupillin. Bon ici, nous n’avons pas vraiment eu le temps de visiter le village, qui, pourtant, a des airs d’Italie que j’aime tant ! Nous étions venus pour déguster du vin, et pas n’importe lequel ! Celui du Jura ! De toutes les couleurs mais aussi du vin de paille et du vin jaune !

Enfin, nous sommes allés à Arbois. Ville importante sur la route des vins, à seulement 3 kilomètres de Pupillin. Ici nous y avons trouvé tout le charme d’une ville calme, colorée, entourée de vignes, ensoleillée, scientifique (Pasteur y a grandit) avec des restaurants plus cotés les uns que les autres ! Arrêtez-vous quelques instants dans cette ville pour vous plonger dans un autre univers qui vous ravira !

Pour mieux comprendre en photo, rendez-vous sur les articles Instant citadin dans les montagnes du Jura et La gastronomie jurassienne en famille.

DSC06384bis


Jour 6 : randonnée de Fort-du-Plasne au Lac-des-Rouges-Truites.

21/04/2017

Dernier jour avant de reprendre la route. Nous souhaitions donc éviter voiture et autres véhicules afin de se dégourdir les jambes une dernière fois.

A quelques pas de la maison se trouvait un départ de randonnée direction le village du Lac-des-Rouges-Truites. Ce nom m’a toujours fait sourire !

Et nous voilà donc partis, toujours suivis de 4 pattes, à travers plaines, forêts et pâturages pour aller à la rencontre de ce lac qui a donné ce nom si énigmatique à ce village. Randonnée en boucle sans grande difficulté à la découverte de villages fromagers de montagne !

Pour suivre notre itinéraire en photo, rendez-vous sur l’article Randonnées en famille dans le Jura.

DSC06519bis


Quelques idées supplémentaires pour votre séjour :

Le Jura et ses alentours regorgent d’activités et de visites à faire en famille, en amoureux ou avec des amis. Alors voici deux suggestions :

La station des Rousses.

Cette station propose un condensé d’activité organisées, en été comme en hiver.

En été profitez de randonnées, de balade en vélo, d’activités nautiques sur les lacs, de séances de bien-être, de découvertes culturelles, etc. Parfait pour se détendre en famille, s’émerveiller en amoureux et s’amuser entre amis !

En hiver, découvrez la neige ! La station possède 57 pistes de ski alpin et 32 remontées mécaniques pour un peu plus de 50 kilomètres de glisse. Mais ce n’est pas tout ! Il existe aussi du ski de fond, des raquettes, de la luge, des espaces récréatifs pour les enfants comme pour les adultes.

Renseignez vous sur leur site pour en savoir plus !

Genève, au bord du lac Léman.

Genève, à 90 kilomètres de Champagnole, est presque une enclave suisse sur le territoire français. Pour aller à Genève, il faut penser qu’il y a les montagnes à traverser. La route ne sera donc pas des plus reposante, 1 heure 40 dont 30 bonnes minutes dans les lacets. Mais quelle vue !

Un des nombreux parc de la ville sera un endroit agréable pour pique-niquer. Je vous conseille de prendre un encas si vous partez seulement pour la journée car la monnaie est le Franc Suisse et la vie dans ce pays n’est pas toujours donnée.

Sur le lac Léman, vous apercevrez le jet d’eau de 140 mètres de hauteur qui est l’emblème de la ville. Sur un des bords du lac, vous trouverez le jardin anglais avec l’horloge fleurie. Elle change d’apparence en fonction des saisons et du temps mais est toujours pleine de couleurs !

Bon, la qualité de mes photos n’est pas là ! Elles datent de mai 2013, je n’avais pas d’appareil photo ni même de smartphone alors je vous présente mes archives en attendant d’y retourner pour vous faire un vrai article !

Promenez-vous aussi dans la vieille ville qui vaut le détour. Des petites rues tarabiscotées, des maisons typiques, des boutiques plus mignonnes les unes que les autres et des terrasses ensoleillées vous donneront peut-être envie de rester un jour de plus !


 

›› Se rendre dans le Jura

  • En voiture : Avoir une voiture sur place a été d’un grand intérêt pour nous car nous logions dans un petit village. Champagnole (grande ville de laquelle nous étions la plus proche) est à :
    • 2 heures de Lyon ;
    • 5 petites heures de Paris ;
    • 5 heures de Marseille ;
    • Un peu plus de 7 heures de Bordeaux.
  • En train :
    • Gares de Dole ou Mouchard à 2 heures de Paris en TGV.
    • Le TGV dessert aussi depuis Lille.
    • Il existe aussi des gares dans les régions limitrophes comme Bourg-en-Bresse et Bellegarde (Ain), Frasne (Doubs) ou Vallorbe (Suisse).
    • Comptez environ 70€ avec la SNCF pour un trajet en TGV de Paris Gare de Lyon à Dole pour un départ vendredi 24/11/2017.
  • En bus :
    • Gares routières de Dole, Lons-le-Saunier et les Rousses.
    • Comptez par exemple 20 à 30€ avec FLIXBUS pour un trajet de Paris à Lons-le-Saunier en moins de 6 heures avec un départ lundi 30/10/2017.
  • En avion :
    • Aéroport de Dole-Jura, Lyon St Exupéry ou Genève (Suisse).
    • Les prix différant en permanence, je vous laisse prendre le soin de faire la recherche.

›› A emporter

  • De bonnes chaussures / chaussures de randonnée.
  • Un manteau de pluie.
  • Bon pull ou polaire. Même en été pour le soir car c’est une région assez humide et surtout la montagne change vite d’humeur !
  • Gants et bonnets en fonction de la saison.
  • Produit anti-moustique si vous allez en bordure d’eau et que vous êtes fragile aux piqûres !
  • Un sac à dos pour les randonnées.
  • Votre pièce d’identité, surtout si vous souhaitez vous rendre en Suisse, que ce soit à Genève ou pour skier.

›› Avec mon chien

  • Beaucoup d’endroits sont accessibles avec son chien et de belles balades lui permettront aussi de respirer le bon air de la montagne !
  • Pensez à prendre des sacs à grottes car même si les chiens sont acceptés dans beaucoup d’endroits en plein air, les autres ne souhaitent pas forcément croiser (ou marcher dans … !) des petits tas de déjection animale !
  • Il n’est pas possible d’entrer dans le Fort des Rousses avec son chien. Attention, le parking dispose de très peu d’ombre donc évitez de prendre votre chien pour le laisser dans la voiture.
  • Certains chemins de montagne ou en bordure de lac sont aussi les terrains de jeux des VTTistes, retenez bien vos chiens lorsqu’ils vous croisent pour éviter la catastrophe !

 

Un petit séjour dans le Jura, ça vous dit ?

⇒ Ce dernier article clôt notre séjour d’une semaine dans le Jura. N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de mes récits ou à discuter avec moi de votre futur séjour !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .