Un weekend à Berlin (et Potsdam !)

Un weekend à Berlin (et Potsdam !)

9 mars 2018 0 Par Clarisse

Berlin, la capitale d’une Allemagne aujourd’hui réparée mais hier meurtrie par son histoire. Alternative et moderne, peu esthétique et artistique, aérée et cachée, suivez-nous dans ce périple contradictoire où la découverte est omniprésente.

On fera aussi un petit tour par Potsdam, à travers les allées du parc Sans-souci, à la découverte de palais rococo et en tout genre, de bâtiments inspirés du monde, où amusement et arts guidaient la vie du roi prussien Friedrich der Große (Frédéric le Grand).

Dans les précédents articles, j’ai choisi de parler d’histoire (principalement contemporaine d’où la séparation Est/Ouest des articles) car Berlin ne s’est pas construite en un jour et des rebondissements l’ont amené là où elle est aujourd’hui. Et puis, comme vous avez pu le constater, Berlin n’est pas la ville la plus jolie d’Europe ! La plupart des visiteurs y viennent pour son histoire mais aussi pour son ambiance et son côté alternatif, que l’on a du mal à trouver ailleurs, du moins, une semblable. A travers chaque espace conservé aujourd’hui, on peut encore trouver des brides de ses aventures passées.

Berlin en un weekend, soyons réaliste, c’est impossible. Ce n’est pas une ville à taille humaine et il y a vraiment beaucoup de choses à voir, sans parler des choses à faire. Cet article vous permettra donc d’organiser votre séjour en fonction de différents thèmes, qui peuvent bien sur se regrouper en fonction du temps que vous avez :

  • Street art, culture off et lieux alternatifs ;
  • Histoire et architecture ;
  • Les châteaux et la citadelle ;
  • Les musées ;
  • Manger et sortir à la berlinoise.

Et retrouvez à la fin de cet article, les informations pratiques sur Berlin.


Si vous aimez le street art, la culture off et les lieux alternatifs…

Alors suivez-nous plutôt du côté Est de la ville.

Le quartier des granges & quartier juif

C’est souvent par là que les touristes à la recherche de quelque chose de différent commencent. C’est le quartier de la culture off (culture de quartier) de Berlin. Il contraste avec le reste de Mitte (arrondissent dans lequel se trouve ce quartier).

Au premier abord, c’est un quartier comme les autres mais avec quelques bâtiments en mauvais état. Ensuite, si vous cherchez bien, vous trouverez peut être, souvent en tendant l’oreille, un groupe d’artistes squatters en pleine air, travaillant sur fond de musique électro.

Si vous le souhaitez, arrêtez vous contempler et vous détendre dans le cadre des Hackesche Höfe (cours intérieures avec bars et restaurants branchés). Et n’oubliez pas de passer devant la Neue Synagoge (Nouvelle Synagogue).

Ce quartier se trouve aussi à côté de l’île aux musées. Se cultiver à l’intérieur ou admirer l’extérieur, tout est possible mais RDV plus bas ↓ dans cet article pour ce point !

Pour plus d’informations, rendez-vous ici : Sur la planète Berlin Est.

DSC04000 copie

La Neue Synagoge (Nouvelle Synagogue) – novembre 2017

DSC03991 copie

Vue sur l’immense Fernsehturm (tour de télévision) – novembre 2017

Foto0117 copie

Sculpture du squat Tacheles – avril 2013

Le mur de Berlin

Dans un premier ou second temps, tout touriste passe par cet endroit célèbre.

Aussi appelé East Side Gallery car c’est en faite un mur de 1,2 kilomètres avec des œuvres d’artistes du monde entier, prônant l’amour et la paie.

Son deuxième surnom, plus ancien : le mur de la honte. Car c’est bien lui qui séparait Berlin en deux lors de la Guerre froide.

Pour comprendre son histoire et découvrir plus d’œuvres, cliquez sur l’article suivant : Berlin entre deux mondes.

DSC04123

East Side Gallery – novembre 2017

DSC04128

East Side Gallery – novembre 2017

DSC04108

East Side Gallery – novembre 2017

Friedrichshain

Au bout de mur, du côté de la gare Ostbahnhof, vous arriverez dans le quartier de Friedrichshain. Passez sur le pont Oberbaumbrücke, que vous pouvez retrouver en photo dans l’article Berlin entre deux mondes.

C’est le quartier du street art et des soirées à la mode berlinoise.

Malheureusement, en arrivant dans ce quartier vers 18h, pour aller au restaurant et passer une bonne soirée (voir les articles Manger à Berlin et Une soirée berlinoise), j’ai  pu faire très peu de photos car la nuit été déjà tombée. La nuit tombe tôt en novembre, vers 16h30. Je vais donc devoir y retourner pour compléter mes articles de photos !

En attendant, si vous partez avant moi, retrouvez quelques informations dans l’article Sur la planète Berlin Est qui pourront vous être utiles pour savoir où aller dans le quartier afin de découvrir des œuvres d’art de rue.

En ce qui concerne la nuit, c’est dans ce quartier qu’il est le plus sympa de passer une soirée. Du moins, c’est là où vous aurez un grand choix de bars alternatifs. Dans l’article Une soirée berlinoise, je vous parle d’un de ses bars : Süss war Gestern. Des caves avec des murs en pierre, de la décoration faite à partir de récupération et des lumières chaudes tamisées. Les boissons sont très peu cher. Et puis, dans le thème « temple de la nuit », vous trouverez aussi le Berghain. Vous pouvez lire quelques lignes à son propos dans l’article que je cite ci-dessus ↑.

P.S. : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

DSC03950 copie

Bar alternatif Süss war Gestern – novembre 2017

Prenzlauerberg

Plus au nord-Est, mieux vaut prendre le tram, ce quartier est encore en rénovation mais par chance, il a été peu touché par la Guerre. C’est ici que s’installe les jeunes, les artistes et les intellectuels.

Flânez dans les rues et tombez sur de beaux immeubles ou encore sur l’immense Flohmarkt am Mauerpark, un marché aux puces derrière le stade. Dans la ville mais sur un espace d’herbe un peu perdu, retrouvez des étales sur des kilomètres avec des vêtements, des vinyles ou même des vélos, sans parler des meubles, ainsi qu’une ambiance de détente entre buvettes et musiciens de rue.

Il faut savoir que Berlin possède de nombreux marché aux puces, un peu partout dans la ville. Alors, si vous venez seulement pour cela, ce n’est peut être pas la peine de perdre du temps dans les transports en commun.

Pour en voir un peu plus en photo, direction l’article Sur la planète Berlin Est.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Flohmarkt am Mauerpark – avril 2013

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Flohmarkt am Mauerpark – avril 2013

Kreuzberg

C’est un quartier au sud de Berlin, collant à Mitte et au mur. Il est accessible en très peu de temps du centre ville.

C’est le quartier turc et punk de Berlin. Comparable à Friedrichshain, vous trouverez des endroits alternatifs, du street art et des endroits où sortir le soir.

Je vous en parle à la fin car malheureusement, nous avons seulement eu le temps d’y passer en novembre 2017 et je n’ai aucune photo plus ancienne. Le prochain séjour à Berlin sera le bon pour vous rapporter tout ça ! 😉

DSC04090 copie

Dans le quartier de Kreuzberg en s’éloignant de la gare Warschauer Straße – novembre 2017


Vous préférez l’histoire et l’architecture ?

Alors c’est plutôt vers Mitte qu’il faut aller. Avec quelques petits points à droite et à gauche !

Comme je l’ai déjà écrit, Berlin n’est pas très esthétique mais chaque bâtiment, chaque lieu a une histoire. Lorsque vous en apprenez un peu plus dessus, votre vision changera sur la beauté de cette ville.

Pour cette partie, nous irons de l’Ouest à l’Est, en passant par Mitte.

Ku’damm

Son nom complet est Kurfürstendamm. On la compare aux Champs-Élysées de Paris car c’est la grande avenue de Berlin, bordée de magasins luxueux.

Marchez sur celle-ci  pour découvrir les mélanges de styles architecturaux (de l’ancien au moderne) jusqu’à la prochaine étape, l’église du souvenir.

Pour comprendre pourquoi cette rue est un mélange de plusieurs époques, rendez-vous dans l’article Le moderne Berlin Ouest.

DSC03634 copie

Sur l’avenue Kurfürstendamm – novembre 2017

DSC03630 copie

Sur l’avenue Kurfürstendamm – novembre 2017

L’église du souvenir

Gedächnichtkirche en allemand, dans un style néo-roman pour sa partie ancienne et moderne pour la nouvelle. Elle vous étonnera du dehors au dedans ! Mais ce qui vous fera vibrer c’est de rentrer dans la nouvelle église pendant une répétition d’orge. L’ambiance visuelle plus l’acoustique qui s’en dégage est assez exceptionnelle.

Pour en apprendre un peu plus sur son histoire et savoir pourquoi il y a deux églises pour « une seule », allez voir dans l’article Le moderne Berlin Ouest.

DSC03612 copie

Dans la nouvelle église – novembre 2017

DSC03618 copie

Dans l’ancienne église – novembre 2017

DSC03637 copie

Les deux églises assemblées de l’extérieur – novembre 2017

KaDeWe

De son nom complet Kaufhaus des Westens qui signifie « Magasin de l’Ouest ». Non loin de la Ku’damm, il se trouve sur la Tauentzienstraße.

C’est le plus vaste magasin d’Europe, preuve de la puissance de Berlin ou de Berlin-Ouest à certaines périodes de l’histoire.

Pour en savoir plus, lisez le paragraphe à son propos dans l’article Le moderne Berlin Ouest.

DSC03579 copie

Dans le KaDeWe avec les décorations de Noël – novembre 2017

DSC03576 copie

KaDeWe de l’extérieur – novembre 2017

Berlin

Sur la route, aussi sur la Tauentzienstraße, découvrez la sculpture du nom de la capitale de Martin et Brigitte Matschinsky-Denninghoff.

Elle ressemble à deux anneaux biscornus qui s’enlacent. Mais pourquoi ? La séparation de Berlin entre RFA et RDA ça vous dit quelque chose ? Retrouvez la réponse dans l’article Le moderne Berlin Ouest.

DSC03598 copie

Berlin – novembre 2017

La gare centrale

Pour venir jusqu’ici, prenez un train/métro et descendez à Hauptbahnhof (« gare principale » en français).

C’est la gare la plus grande d’Europe, avec une architecture ouverte de partout, grâce à des murs et plafonds vitrés. Elle possède deux niveaux principaux pour la circulation des trains et trois niveaux de correspondance et commerciaux. Ne vous y perdez pas !

Pour plus de photos et d’informations sur son fonctionnement, cliquez sur le lien de l’article suivant : Le moderne Berlin Ouest.

DSC03724 copie

Le Reichstag

A pied, traversez un des ponts sur la Spree (rivière de Berlin). Vous passerez devant d’autres bâtiments comme la chancellerie fédérale et le bureau gouvernemental. C’est le quartier politique.

Il est possible de visiter le Reichstag gratuitement mais sur réservations uniquement. C’est vraiment très intéressant. Arrivée sur la terrasse au pied de la coupole de verre, un audioguide (en français) vous sera donné pour que vous puissiez découvrir l’histoire de chaque bâtiment de Berlin vu d’en haut.

Pour plus de photos et organiser votre visite, allez lire le chapitre qui lui est consacré dans l’article Le moderne Berlin Ouest.

DSC03736 copie

Reichstag – novembre 2017

DSC03764 copie

Dans la coupole au sommet du Reichstag – novembre 2017

La porte de Brandebourg et la Colonne de la Victoire

Ou Brandenburger Tor en allemand, cette porte est un des symboles le plus connu de Berlin. C’est une immense porte datant de la fin du XVIIIe siècle qui vous fera face, surmontée d’une statue représentant la déesse de la Victoire, sur un char tiré par quatre chevaux.

Un autre symbole de la Victoire, la Siegessäule de son nom allemand, se trouve juste en face de la porte de Brandebourg mais à l’autre bout de l’avenue du 17 juin.

L’histoire de celles-ci est bien plus ancienne que ce que l’on apprend à l’école avec les Guerre mondiale et la Guerre froide. Découvrez la dans l’article : Berlin entre deux mondes.

DSC03808 copie

Brandenburger Tor sur la Pariser Platz – novembre 2017

DSC03785 copie

Au bout de l’avenue du 17 juin, la Siegessäule – novembre 2017

Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe

A quelques mètres de la porte de Brandebourg se trouve le Mémorial de l’Holocauste (son deuxième nom).

Ici l’ambiance est toute autre. Promenez-vous entre les stèles de béton. Vous ressentirez surement malaise, confusion et inquiétude, c’est le but. Découvrez son histoire dans l’article : Sur la planète Berlin Est.

DSC03828 copie

La place de Potsdam

Continuez sur la rue Ebertstraße pour arriver à la place de Potsdam, du nom de la ville que vous pourrez retrouver un peu plus bas ↓ dans cet article.

Une place qui était encore un no man’s land en ruine il y a quelques années, aujourd’hui temple de la modernité dans le centre historique de la capitale.

Vous y découvrirez des bouts du mur, le premier feu tricolore, peut être un marché de Noël si vous y allez en fin d’année et bien sur le Sony Center avec son toit de toile représentant le volcan Fujiyama.

DSC03852

Bâtiment sur la Potsdamer Platz – novembre 2017

DSC03863

Bâtiments sur la Potsdamer Platz – novembre 2017

DSC03872

Marché de Noël sur la Potsdamer Platz – novembre 2017

DSC03865

Marché de Noël sur la Potsdamer Platz – novembre 2017

DSC03877 copie

Dessous de la Potsdamer Platz à la tombée de la nuit – novembre 2017

DSC03878 copie

Dessous de la Potsdamer Platz à la tombée de la nuit – novembre 2017

La Philharmonie de Berlin

Toujours dans le style moderne et derrière la place de Potsdam, détruite pendant la Guerre, la Philharmonie sera reconstruite en 1963.

A l’intérieur, un nouveau concept de salle de concert. Découvrez comment dans l’article Le moderne Berlin Ouest.

Pour finir, si vous pouvez y aller de nuit, vous pourrez découvrir sa superbe couleur or.

DSC03914 copie

Berliner Philharmonie – novembre 2017

Checkpoint Charlie

Pour ce point, prenez un métro sur la place de Potsdam pour vous y rendre.

On retourne dans une partie de l’histoire très récente de Berlin. Séparée en deux après la Seconde Guerre mondiale, un côté Est (RDA) et un côté Ouest (RFA), Checkpoint Charlie est un des postes frontières le plus connu, entre le secteur russe et américain.

A côté, une exposition extérieure et deux musées : Asisi Panorama Berlin et Mauermuseum – Museum Haus am Checkpoint Charlie. Je vous en parle plus bas ↓ dans la partie « musées » dans cet article.

Retrouvez des informations sur ce lieux dans l’article Berlin entre deux mondes.

DSC03928

Pancarte à Checkpoint Charlie – novembre 2017

Gendarmenmarkt

Reprenez un métro, direction la place Gendarmenmarkt.

Vous entendez bien la sonorité française dans son nom : „Gens d’arme“. Mais pourquoi ? Découvrez le dans l’article Sur la planète Berlin Est.

Datant de 1700, on y retrouve une architecture classique et des bâtiments imposants dont deux cathédrales (française et allemande) et une salle de concert.

Plusieurs types d’événements peuvent être organiser sur cette place, comme un marché de Noël ou des concerts. Vous trouverez des renseignements en cliquant sur le lien de l’article juste au dessus ↑.

DSC04066 copie

Cathédrale française sur la place Gendarmenmarkt – novembre 2017

DSC04057 copie

Salle de concert sur la place Gendarmenmarkt – novembre 2017

DSC04061 copie

Salle de concert sur la place Gendarmenmarkt – novembre 2017

Bebelplatz

Un peu plus au nord, une autre place du même style mais de la génération suivante (de roi) s’inspirant de l’urbanisme classique de la Rome ancienne.

Centre de création intellectuelle et artistique, elle fut aussi le théâtre de moments sombres de l’histoire en correspondance directe avec les nazis.

Découvrez ce qu’il s’est passé sur cette place dans l’article Sur la planète Berlin Est.

Retrouvez aussi le musée de l’histoire allemande dans l’Arsenal de Berlin, je vous en parle plus bas ↓ dans la partie « musées ».

DSC04068 copie

Cathédrale St-Hedwig – novembre 2017

DSC04078 copie

Avenue Unter der Linden et la statue équestre de Frédéric II – novembre 2017

DSC04081 copie

Statue équestre de Frédéric II – novembre 2017

DSC04084 copie

Neue Wache (« Nouvelle garde ») – novembre 2017

L’île aux musées

Dans cette partie, je vous parlerai que de l’esthétique extérieure même si ça sera rapide. Plus bas ↓ dans cet article, vous retrouverez tous les musées qui existent à cet endroit.

Sous l’effet de la séparation de la Spree qui se retrouve ensuite, une île se forme en plein Berlin. Dessus, de nombreux bâtiments, dont l’ensemble est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO, avec la fameuse cathédrale de Berlin et son dôme.

Pour découvrir plus de photos, rendez-vous dans l’article Sur la planète Berlin Est.

DSC04087 copie

Cathédrale de Berlin sur l’île aux musées – novembre 2017

DSC04012 copie

Alte Nationalgalerie vue de l’autre berge de la Spree – novembre 2017

Alexander Platz et la tour de télévision

Une place importante de Berlin, où se trouve la mairie rouge inspirée des palais italiens et anglo-normands de la Renaissance. Elle retrace des siècles d’histoire sociale, politique et architecturale.

Sur cette place, vous ne pourrez pas louper la Fernsehturm (tour de télévision). Du haut de celle-ci vous pourrait avoir un panorama sur Berlin. C’est le plus haut monument pour avoir cette vue.

DSC04049 copie

Plaque d’égout avec les monuments importants de Berlin – novembre 2017

DSC04035 copie

Fernsehturm (tour de télévision) et église Sainte-Marie – novembre 2017

DSC04038 copie

Rotes Rathaus (mairie rouge) derrière les travaux – novembre 2017

Nikolaiviertel

Le quartier Saint-Nicolas se trouve juste à côté de la place Alexandre. C’est un quartier médiéval restauré. Si vous avez le temps promenez-vous dans les rues à la découvertes de petits détails anciens.

Sinon, vous avez bien sur la Nikolaikirche (l’église Saint-Nicolas), l’église la plus ancienne que possède Berlin ! Et sur le bord de la Spree, de magnifique immeubles.

Découvrez plus d’images de ce quartier dans l’article Sur la planète Berlin Est.

Si vous souhaitez rentrer dans cette église, qui est un lieu d’exposition, sachez que la visite est comprise dans le pass musées de Berlin 3 jours dont je vous parle plus bas ↓ dans cet article, partie « musées ».

DSC04045 copie

Nikolaikirche (église Saint-Nicolas) – novembre 2017

DSC04041 copie

Bord de la Spree – novembre 2017


Vous êtes plutôt châteaux et citadelles ?

Berlin ne manque pas d’anciennes forteresses et de châteaux même si ceux-là ont pu être en parti détruits à cause des bombardements de la Guerre. Les plus connus se trouvent en dehors de la capitale, à Potsdam, dans le parc Sans-souci. Adeptes ou non, je suis sur que ce parc et ses palais vous émerveillera !

Château de Charlottenbourg

Dans Berlin même, à l’Ouest du centre, dans le quartier de Charlottenbourg se trouve le château qui a été la plus ancienne résidence de la dynastie des Hohenzollern. Pour découvrir leur histoire (en résumé), lisez le paragraphe sur le château dans l’article Le moderne Berlin Ouest.

Le château de style rococo et ses jardins à la française et à l’anglaise ont connu des changements au fur et à mesure des siècles : agrandissements, destructions par les bombardements, reconstructions, etc. Retrouvez aussi des informations à ce sujet dans l’article que je cite ci-dessus ↑.

Sachez que si vous avez pris le pass musées de Berlin 3 jours, l’entrée pour la visite de ce château est compris dedans. Voir plus d’informations plus bas ↓ dans cet article, partie « musées ».

Charlottenburg Berlin 2 copie

Schloss Charlottenburg (château de Charlottenbourg) – mars 2013

Citadelle de Spandau

Forteresse médiévale connue comme le bâtiment le plus ancien de Berlin, elle se trouve dans le quartier de Spandau, à l’Ouest de Berlin, non loin du château de Charlottenbourg (prenez quand même le métro !).

Située à la confluence de la Havel et de la Spree (rivière que vous retrouvez entre la gare centrale et le Reichstag ou proche de la place Alexandre et du quartier Saint-Nicolas), la citadelle forme une île.

Elle protégeait Berlin et s’inspire des modèles italiens dit imprenables.

Elle a connu différentes fonctions durant l’histoire, on peut aujourd’hui la visiter et de nombreux événements sont organisés dans ce lieu. Pour tout savoir : rendez-vous dans l’article Le moderne Berlin Ouest.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Zitadelle Spandau (citadelle de Spandau) – avril 2013

Le parc Sans-souci et ses nombreux palais

Inscrit au patrimoine de l’UNESCO en 1990, retrouvez dans ce parc 2 châteaux, un palais, une Orangerie, une maison chinoise, un belvédère, un moulin hollandais reconstitué, et j’en passe ! Dans ses allées, autour des fontaines, en bas des vignes en terrasse retrouvez des trésors cachés et des statues en tout genre.

La visite de l’intérieur des palais vaut vraiment le coût d’œil, surtout pour le Château Sans-souci et le Nouveau Palais. Certaines pièces sont époustouflantes ! Marbre, des milliers de minéraux, sculptures sur tout matériaux, arts…

Pour le parc et ses palais, prenez la journée, un pique-nique et c’est parti ! Attention quand même, les visites sont à heures fixes, il faut donc réserver son billet au préalable ou à la billetterie en arrivant au parc.

Retrouvez un maximum d’informations dans l’article Sortir de Berlin, direction le parc Sans-souci !. Un article pour le parc à lui tout seul, il le valait bien !

DSC03675 copie

Schloss Sanssouci (château Sans-souci) – novembre 2017

DSC03690 copie

Statue adossée à la Chinesisches Haus (maison chinoise) – novembre 2017

DSC03683 copie

Allée du parc vers le moulin hollandais reconstitué – novembre 2017

DSC03698 copie

Sur la façade du Neues Palais (Nouveau Palais) – novembre 2017

DSC03704 copie

Les anciens Communs, aujourd’hui l’université de Potsdam – novembre 2017


Pour compléter la visite : les musées !

Rien de mieux pour comprendre l’histoire de la ville. Mais aussi pour admirer les œuvres d’arts.

Si vous souhaitez en faire plusieurs, dont l’île aux musées mais aussi ailleurs, il existe un pass musées de Berlin 3 jours à partir de 29€. Vous trouverez la liste des musées sur ce site. Sachez qu’il inclut aussi le château de Charlottenburg et l’entrée dans l’église Saint-Nicolas (qui est utilisée pour des expos) dont je parle plus haut ↑.

L’île aux musées

Comme je vous le disais plus haut ↑, cette île comporte 5 musées. Vous y trouverez de la documentation et des œuvres de l’Égypte ancienne, de Byzance et de Berlin. A cet endroit, il y a le buste de Néfertiti, le Grand autel de Pergame et la Porte d’Ishtar.

Pour 18€, il est possible de visiter tout ces musées en une journée. Si vous souhaitez en faire aussi ailleurs, les musées de l’île sont compris dans le pass musées de Berlin 3 jours.

Dans l’article Sur la planète Berlin Est je vous parle des différents musées, ce qu’il est possible de voir et de la fameuse cathédrale de Berlin qui se trouve aussi sur cette île.

DSC04018 copie

Cathédrale de Berlin sur l’île aux musées – novembre 2017


Autour de Checkpoint Charlie

Il existe deux musées.

Asisi Panorama Berlin (avec écrit sur sa façade THE BERLIN WALL SEE IT HERE) qui reprend le récit de la vie autour du mur de Berlin dans les années 1980, aux alentours de Checkpoint Charlie, vu par l’artiste Yadegar Asisi.

Et Mauermuseum – Museum Haus am Checkpoint Charlie qui est vraiment immense et intense. Je me souviens y être restée 4 heures, passionnée, sans avoir le temps de tout voir et tout lire. Vous retrouverez des récits d’allemands ayant vécu pendant la Guerre froide mais aussi pendant la Seconde Guerre mondiale et un tas d’anecdotes sur la façon déchaper à cette vie, physiquement comme mentalement. Vraiment intéressant.

Une exposition est aussi visible derrière la poste frontière. Une partie gratuite en extérieur et des films en semi-intérieur, partie payante cette fois-ci.

Vous retrouverez plus d’informations sur ces musées dans l’article Berlin entre deux mondes.

DSC03926

Poste frontière Checkpoint Charlie – novembre 2017

Musée de l’histoire allemande

Aussi compris dans le pass musées de Berlin 3 jours, il se trouve dans l’Arsenal de Berlin (Zeughaus) proche de la Bebelplatz dont je vous parlais plus haut ↑.

Se musée regroupe 2 000 ans d’histoire allemande. Alors pour mieux comprendre la ville, si vous n’en avez pas eu assez avec l’audioguide de la visite du Reichstag par exemple, il peut être intéressant d’y mettre les pieds !

DSC04086 copie

Zeughaus (Arsenal de Berlin) – novembre 2017

Musée juif de Berlin

Connu mondialement, pas seulement pour son intérieur mais aussi pour son architecture, construit en mémoire des innombrables victimes de la Shoah, il reprend 2 000 ans d’histoire juive en Allemagne.

Pour compléter, passez dans le quartier juif dont je vous parle plus haut ↑ et au Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe qui possède aussi dans son sous-sol une exposition. Vous trouverez des informations dans l’article Sur la planète Berlin Est.

Il est aussi compris dans le pass musées de Berlin 3 jours.

DSC03996 copie

La Neue Synagoge (Nouvelle Synagogue) dans le quartier Scheunenviertel – novembre 2017

DSC03825 copie

Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe proche de la porte de Brandebourg – novembre 2017

East Side Gallery

Le fameux mur de Berlin, le mur de la honte dont je parle plus haut ↑ dans cet article. On peut dire que c’est aussi un musée à ciel ouvert et gratuit. Alors faites y un tour !

Pour plus de photos d’œuvres du monde entier, rendez-vous dans l’article Berlin entre deux mondes.

DSC04125

Un bout du mur – novembre 2017

Kulturforum

A proximité de la Potsdamer Platz, proche de la Philharmonie de Berlin, plusieurs musées sont présents.

Ils représentent certains arts : la Gemäldegalerie (Galerie de peintures) avec une collection de peintures européennes, la Kunstbibliothek (Bibliothèque des arts) possédant des archives d’histoire de l’art, le Kunstgewerbemuseum (Musée des arts décoratifs), Kupferstichkabinett (Cabinet des estampes et dessins) et sa collection d’art graphique.

Ceux-ci sont aussi compris dans le pass musées de Berlin 3 jours.

DSC03888 copie

Philharmonie de Berlin – novembre 2017

⇒ Voici pour moi les musées les plus importants, et avec ça, vous en avez pour plusieurs journées bien remplies ! Bien sur, il en existe encore beaucoup comme le musée des sciences et le musées d’ethnologie. N’hésitez pas à vous renseigner en fonction de vos envies et surtout, de vous promener dans les rues de Berlin !


Manger et sortir

Pour bien vivre à la berlinoise, mangez (il y en a aussi pour les végétariens) et sortez comme eux !

Découvrez deux articles sur ces deux sujets afin de vous plonger encore un peu plus dans la vie et l’ambiance de la capitaleManger à Berlin et Une soirée berlinoise.

P.S. : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

DSC03838 copie

La légendaire Currywurst (saucisse au curry), ici au Café LebensArt – novembre 2017

DSC03971 copie

Soirée dans un bar alternatif, ici le Süss war Gestern – novembre 2017


>> Information sur Berlin

Toutes les informations pratiques, pour chaque thème ci-dessus ↑, sont à retrouver dans les articles cités, à la fin de chaque paragraphe.

  • Pays : Allemagne, dans l’Union Européenne.
  • Monnaie : Euro.
  • Décalage horaire : aucun avec la France (UTC+1).
  • Papier : aucun visa ou passeport pour les membres de l’Union Européenne, la carte nationale d’identité suffit.
  • Vaccin : aucun à prévoir en plus de ce que vous avez déjà en France.
  • Saison idéale : un peu quand vous le voulez ! En fonction des saisons, prévoyez de la crème solaire ou un bon manteau chaud de pluie. C’est un peu plus continental qu’en France donc les températures peuvent être plus bases en hiver et plus hautes en été. Mais rien de bien différent.
  • Transport : la plupart du réseau fonctionne 24/24h, c’est vraiment un avantage. Les trajets sont assez longs car Berlin est vaste mais le réseau est vraiment bien organisé et peu de pannes se déclenchent.
    • Renseignez-vous quand même avant de partir, vous pouvez télécharger l’application BVG FahrInfo Plus sur votre smartphone.
    • Pensez à bien composter vos tickets (valables souvent une heure) dans les petites boîtes rouge (ou jaune, j’ai un doute) sur les quais ou dans les bus directement. Attention, les contrôleurs sont plus présents qu’en France et parfois en civil. ça peut faire assez mal !
    • Pour les tickets de train (S-bahn, « petits » trajets comme les Transiliens à Paris sinon DB (Deutsche Bahn) comme les TER ou Intercités en France), métro (U-bahn) ou tram (Straßenbahn numéroté sans lettre et Metrotram de M1 à M17), faites attention car Berlin est séparée en 3 zones. Voir la carte des transports sur le site.
      • ticket AB (centre de Berlin) à 2,80€.
      • ticket ABC (jusqu’à Potsdam et/ou l’aéroport) à 3,40€.
      • pour des trajets courts et dans la même zone, vous pouvez aussi acheter un ticket à 1,70€.
      • il existe aussi des pass journaliers à partir de 7€/personne ou à partir de 20€/groupe de 5 personnes.
      • Sinon, optez pour la Berlin Welcome Card qui offre des déplacements illimités en transports publics à Berlin ou à Berlin et à Potsdam, en plus de proposer jusqu’à 50% de réduction sur l’entrée des 190 meilleures attractions culturelles et touristiques.
      • Vous trouverez un maximum d’informations sur ce site.
    • Au pire, vous avez toujours des Uber.
  • Prises électriques : même qu’en France (c’est toujours la surprise !).
  • Chien : ils sont acceptés partout en extérieur. Dans les restaurants et bars, demandez l’autorisation. Pensez à prendre des sacs à crotte, je n’en ai pas vu dans la ville ! Attention, quand même quelques exceptions :
    • ils ne sont pas autorisés dans les musées, dans les églises et cathédrales ou dans la tour de télévision (panorama sur la ville et restaurant).
    • ils ne sont pas acceptés sur la place Gendarmenmarkt pendant le marché de Noël ou les concerts.
    • je vous déconseille de les emmener aux marchés aux puces car il y a souvent énormément de monde dans les allées et je ne suis pas sur qu’on les accepte à l’entrée.
  • Bon plan tourisme :
    • visite gratuite du Reichstag. Réservation sur internet obligatoire 24 heures minimum à l’avance. Attention, il se peut qu’il n’y ait plus de place donc essayez de réserver au plus tôt. Toutes les infos dans cet article.
    • Welcome Berlin Card offre des déplacements illimités en transports publics à Berlin ou à Berlin et à Potsdam et jusqu’à 50% de réduction sur l’entrée des 190 meilleures attractions culturelles et touristiques. Un guide de la ville gratuit ainsi qu’une carte seront inclus. Les tarifs vont de 19,90€ à 46,50€ pour un adulte + 3 enfants (de 6 à 14 ans), cela dépend de la durée de votre séjour et des zones de transport choisies. Tous les tarifs se trouvent sur cette page.
    • pass 1 jour pour visiter l’île aux musées à 18€. Pensez quand même à réserver des billets coupe-file pour certains musées (je vous en parle dans l’article à ce propos).
    • pass musées de Berlin 3 jours à 29€ pour les 30 musées de la liste que vous trouverez sur ce site et dont je vous parle plus haut ↑ dans l’article.
  • Budget :
    • Avion : Paris (Orly) – Berlin Schönefeld SXF en novembre 2017 : 70€/adulte.
    • Train : le train de nuit n’existe plus donc il n’y a plus vraiment de plus value de prendre ce moyen de transport si vous restez qu’un weekend. Et c’est souvent plus cher que l’avion.
    • Voiture : accessible facilement des pays européens.
    • Repas :
      • à partir de 3€ pour un sandwich (prenez en deux si vous êtes de bons mangeurs !).
      • environ 4€ pour une currywurst ou un Döner dans les foodtruck de la ville.
      • entre 5 et 8€ pour une soupe typique (copieuse) dans un restaurant (ni bon marché, ni chic).
      • entre 8 et 12€ pour un repas typique dans un restaurant (ni bon marché, ni chic).
      • entre 3 et 8€ pour un brunch sans boisson.
      • une bière (50cl) coûte entre 2 et 3€ généralement.
      • plus vous allez dans le centre, vers Mitte, plus les prix augmentent.
      • tarifs retenus en novembre 2017.
    • Logement : vous pouvez trouver de tout, je ne vous donnerai pas trop d’indications car je vais toujours chez des amis ou j’ai été logée lorsque j’y travaillais. Mais :
      • si vous souhaitez sortir le soir, découvrir la ville alternative, l’art de rue, je vous conseille le quartier de Friedrichschain (gare Ostbahnhof), un peu plus éloigné du centre ville donc moins cher. C’est n’est pas très loin, surtout en transport, vous pouvez donc aussi opter pour cette option « moins chère » si vous ne voulez pas spécialement sortir le soir et faire le centre ville historique.
      • si vous êtes plus châteaux et/ou citadelles, tout se concentre dans le grand Ouest de la ville, Spandau (gare de Berlin Spandau) pourra donc être un endroit idéal.
      • en revanche, si vous voulez tout faire à pied et que le centre historique vous attire particulièrement, dormez dans Mitte, en plein centre. Les prix sont bien sur un peu plus élevés. Quoi que ! Chez l’habitant, vous pouvez trouver votre bonheur !
    • Activités :
      • différents tarifs et lieux à retrouver dans les articles en fonction de vos choix.
      • à savoir : jour de fermeture des lieux touristiques, musées et châteaux est généralement le lundi. En France, c’est le mardi, ne confondez pas ! Vous trouverez un maximum d’informations en français sur le site officiel de Berlin et dans les articles.

N’hésitez pas à laisser un commentaire pour toute question ! 😉

A bientôt pour la suite des aventures !

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .